Charpente traditionnelle

Chantier à Villeneuve-les-Bouloc, Abri de voitures en charpente tradi :

Un chantier comme on les aime !
Se faire livrer un gros tas de bois bien raboté, tout tailler sur place, assembler le tout à la cheville puis lever la charpente sans grue ni engin de levage : au mât de chèvre et à la corde.
Vivement le prochain !

Levage au mât de chèvre et à la corde :

Outre l’aspect économique de ce levage (pas d’engin de levage à louer) et les avantages pratiques (préservation du terrain par l’absence d’engin lourd, chantiers non accessibles aux grues et engins de levage), nous sommes fiers de participer au retour de cette noble pratique, écologique s’il en est, mutliséculaire et remis au goût du jour grâce aux progrès techniques en matières de cordes et poulies.
=> Nous recommandons vivement la formation ErgoLevage aux charpentiers-ières intéressé-e-s !

Dessin et design signés Florian Hermantier !

Fabrication de notre chèvre, qui va nous suivre sur un paquet de chantiers !

Un gros tas de bois à tailler entièrement sur place.

Début de la taille et livraison des tuiles.

Taille des pannes.

Taille des poinçons.

Suite de la taille des poinçons.

Déneigeage ! (ce ne fut pas le seul du chantier)

Ah la mortaiseuse…! Merci à la Tournée du Coq pour le prêt !

Taille des liens et contrefiches.

De le fiche de la taille au bout de bois.

Préparation du levage de la première ferme, les choses sérieuses commencent !
Merci aux renforts : Mathieu Bes et Adrien Pieplu (images de drône à venir !)

Levage en cours.

Et hop c’est levé ! Environ 600 kg de bois levés à la force d’une seule personne.

Zoom sur le mouflage et l’élinguage.

Préparation du levage de la deuxième ferme.

Levage des pannes, toujours au mât de chèvre.

Levage de la première panne sablière en cours.

Levage du faîtage. On peut voir les liens qui l’attendent sagement !

Fin du levage, un grand merci à notre biquette qui a bien tenu le coup !

Début du chevronnage.

Suite du chevronnage sur le grand rampant.

L’inspectrice des travaux finis veille au grain !

Début de la couverture : répartition des tuiles.

Vue sur le liteaunage du grand rampant.

Fin de la couverture !

Il ne manque plus qu’à poser le faîtage ventilé à sec.

Fin du chantier ! Vivement le prochain ! 🙂